Plan de site

Retour

Tableaux depuis 1986 / Signes

Après avoir expérimenté pendant plusieurs années la notion de « trace » avec sa ribambelle de lieux communs : détourer son corps, en montrer l’absence, se rouler dans la terre, se glisser sur le sol, arpenter des territoires, habiter des sites de peinture, un certain nombre de signes se sont imposé comme métalangage : cercles, triangles, spirales, constructions cruciformes ou pyramidales. Le signe est une appréhension du monde dans sa représentation souvent maladroite et schématique d’objets concrets (homme, animal, outil, nourriture, soleil, eau, etc.) Dans l’énumération ou l’agencement qui peut en être fait, ces signes s’organisent dans l’espace et la temporalité des « tableaux », par le langage de la peinture.
La plupart de mes tableaux de 1985 à 1995 sont des peintures à fond noir. Comme si tout était déjà inscrit dans la profondeur du tableau et qu’il s’agissait de sortir de l’obscurité, d’extraire les éléments utiles à ma propre mythologie. Les signes disposés dans le tableau font appel à ma mémoire, aux images et aux archétypes qui m’ont façonnée.

www-maya-andersson.com © 2014-2056